Mon furet mord… que faire ?

On rencontre souvent sur les groupes de furets Facebook des questions sur les morsures. Mon furet me mord, comme lui apprendre à arrêter ? Qu’est ce que je dois faire ? J’ai beau le punir rien n’y fait ? Et tout pleins d’autres questions dans ce style. De même que les réponses sont souvent les mêmes et indiquent à ces personnes de punir, soumettre, gronder leur furet. Pour ma part j’ai une vision bien différente et je voulais vous en faire part.

Je pense qu’en général on se pose les mauvaises questions. La plupart cherchent à savoir comment résoudre ce souci sans forcément comprendre pourquoi leurs furets agissent ainsi. Ils optent donc pour la punition positive (ajout d’un stimulus négatif pour faire taire le comportement) et ainsi usent et abusent de ces punitions violentes, mais faciles à mettre en place sur un aussi petit animal. Parce que oui pour moi, tenir son furet par la peau du cou jusqu’à ce qu’il bâille, lui souffler au nez, lui faire une pichenette c’est violent et très désagréable, surtout à l’échelle d’un furet… Mettez-vous à leur place est imaginé qu’un géant vous attrape et vous donne une pichenette… Je pense que vous ne serez pas très content et surtout très apeuré par cette personne. Car autre désagrément à ces méthodes, nous sommes alors la source de quelques choses de désagréable pour notre si joli et mignon furet et ça votre fufu va très bien l’intégrer dans sa petite tête ! Je pense parler au nom de tout le monde en affirmant qu’en adoptant un furet, on cherche à nouer un lien positif, une relation de confiance avec notre animal de compagnie. Baser son éducation sur la peur, et la violence est alors très contradictoire…

Ces « astuces » sont souvent données avec l’argument de la dominance qui dit qu’en gros, il faut dominer son furet avant que celui-ci ne nous domine… Sauf que la dominance interspécifique (entre 2 espèces différentes) n’existe pas. Donc non, nos furets ne vont pas essayer de nous dominer comme ils n’essaieront pas de dominer une mouche, une tortue ou un éléphant (et vice versa), alors cet argument ne tient pas la route. Et le bâillement signe de soumission dans tout ça ? Et bien s’il n’y a pas de dominance, il n’y a pas de soumission non plus. Si nos fufus bâillent lorsqu’on les tient trop longtemps par la peau du cou c’est simplement pour nous signifier que cela est désagréable/stressant pour lui et qu’il ne vous veut aucun mal. C’est un signal d’apaisement que l’on retrouve chez pas mal d’animaux qui leur permettent de communiquer et d’éviter les conflits. Il est donc nécessaire de savoir l’interpréter (attention cependant : un bâillement n’est pas toujours un signal d’apaisement, mais dans ce cas si oui).

Alors, oublions ces méthodes et posons-nous les bonnes questions avant d’agir. Si notre furet en vient à nous mordre, c’est qu’il y a forcément une raison. Par peur ? Stress ? Défense ? Surprise ? Jeux ? Si on analyse le comportement dans sa globalité, on est en mesure de répondre à cette question et ainsi d’agir au mieux.

Si ma furette à peur, que mon approche la stress et la pousse à se défendre par la morsure, je vais la laisser venir à son rythme, ne pas forcer le contact, rendre ma présence positive en lui donnant des friandises… lui faire comprendre qu’elle n’a pas à avoir peur de moi, qu’elle peut avoir confiance en moi, que je ne lui veux aucun mal.
Si elle me mord, car je l’ai surpris, je vais revoir ma façon de l’aborder, l’appeler la prochaine fois, l’aborder de face, lui signifier ma présence en lui parlant, peut être instaurer un mot qui va lui indiquer que je vais bientôt la toucher/la porter…
Si elle mord par jeu je vais simplement arrêter le contact, l’ignorer (si tu me mords le jeu s’arrête), dire « aïe » de façon aiguë comme peuvent le faire les furets entre eux pour dire qu’ils ont mal (c’est aussi ainsi qu’ils apprennent entre eux l’inhibition de la morsure)…
Dans tous les cas je vais essayer de me poser les bonnes questions, essayer d’analyser au mieux la situation, mon comportement, me remettre en question… dans le but de communiquer au mieux avec ma furette, toujours dans le calme et sans violence.

Il ne faut pas oublier que ce sont des petits animaux, que nous sommes des géants pour eux et qu’ils peuvent donc avoir peur de nous. Qu’ils ne connaissent pas notre façon de communiquer et qu’ils ne nous ont rien demandé. C’est nous qui les avons séparés de leur famille pour les apporter du jour au lendemain, sans prévenir, dans notre foyer si différent du leur et sans aucun repère pour eux. C’est donc à nous de leur apprendre les codes de notre communication, de leur montrer qu’on ne leur veut aucun mal et qu’on ne va pas les apeurer encore plus. Il faut aussi leur laisser un peu de temps, tout ne s’apprend pas en 5 minutes, soyons patient et indulgent pour instaurer une relation de confiance, pour qu’ils soient sereins et se sentent en sécurité quoiqu’il arrive, on leur doit bien ça 🙂


Cet article n’a pas pour but de juger ceux qui utilisent les méthodes que je décrie plus haut, mais d’apporter une réflexion sur nos actes, sur notre façon d’agir et essayer de se remettre en question, de réfléchir sur l’impact de notre comportement vis-à-vis de notre furet (ou même d’un autre animal) pour rendre notre relation avec celui meilleur.
En toute honnêteté, je pense que si je n’avais pas eu ma chienne Snow avant d’avoir ma furette Nashka, je n’aurais pas eu cette réflexion, cette remise en question et j’aurai surement agit comme la plupart et suivis ces « conseils », car les méthodes positives sont bien moins répendues dans le monde du furet que dans le monde du chien. Je suis consciente de ça et je remercie très fortement ma petite Snow de m’avoir ouvert l’esprit et de m’avoir fait comprendre qu’il faut savoir se remettre en question perpétuellement pour toujours mieux comprendre pourquoi et comment on en est arriver là, les fautes qu’on a pu commettre, mais aussi les réussites que l’on a fait ensemble.
Les relations que j’entretiens avec ma chienne et ma furette son loin d’être parfaite et ne le sauront surement jamais car rien n’est jamais parfait, mais on travail ensemble chaque jour pour les améliorer et je vous invite à faire de même, car c’est un voyage magnifique 🙂

Ne manquez pas notre nouvel ebook "Introduction au clicker Training" 🙂

 

13 Commentaires
  • Mon avatar
    Fab
    Posté à 21:13h, 05 septembre Répondre
    Bonsoir j’ai lu votre texte très bien dit par. Je viens d’avoir un furet j’étais sceptique quand je l’ai adopté chez quelqu’un qui me dit ils sont manipulable bon ça ne fait pas encore une semaine et j’ai l’impression qu’il ne voit pas j’ai un gros doute sur sa vue je vais allez voir le veto.pour avoir le cœur net iil est fou il court partout il se cogne dans les murs et il saute. Il n’a pas vraiment pas le lien avec l’humain on va encore travailler avec
  • Mon avatar
    Stéph
    Posté à 01:03h, 20 janvier Répondre
    Bonsoir ma fufu n’est plus mordeuse à sang au début c’est limite si elle m’attaquer maintenant j’arrive à la caressé…. avec l’éducation positive Seul soucis c’est pour la manipuler elle veut pas et se retourne avait vous une astuce?
    • Mon avatar
      Marion
      Posté à 09:17h, 20 janvier
      Salut , si c’est pour lui couper les griffes par exemple, tu peux la mettre sur le dos avec un peu d’huile de saumon sur le ventre, ainsi elle va être occupé à se lécher le ventre et tu pourras la manipuler ^^. Sinon, tu peux aussi lui apprendre grâce au medical training, en récompensant le fait de ne pas bouger (en commençant par des étapes très très simple pour elle et augmenter la difficulté progressivement).
  • Mon avatar
    Julie
    Posté à 20:44h, 11 juillet Répondre
    Tres beau texte ….et il est vrai quils doivent etre porter a avoir peur de nous par contre ici Theo un canadien que jai acheter dune dame a quelques mois ne cesse de morde au sang .. Les enfants en ont peur de circuler dans la maison … On est ni entrain de jouer ni entrain de le deranger ou le prendre par surprise … Il vient a nous ou que nous soyons et nous attaque .. Le mettre en cage ne donne rien non plus il revient a la charge des quil sort … Et mord toute personne ou chat qui passe prea ou loin de lui meme si on ne lui porte pas attention … Je suis un peu a bout de solution 🙁
    • Mon avatar
      Marion
      Posté à 21:00h, 11 juillet
      Bonjour
      Theo doit être un furet très craintif, à mon avis il doit avoir très peur, plus que de raisonnable, ce qui engendre ces comportements. Avez-vous essayé de lui lancer des friandises lorsque vous passez dans son champ de vision ? Histoire de tenter de changer son émotion et que vos apparitions signifient quelques choses de positif pour lui et ainsi qu’il n’ait plus raison d’avoir peur ?
  • Mon avatar
    Karine
    Posté à 14:24h, 31 décembre Répondre
    Très beau texte! Ici par contre ça été un peu plus compliqué… car monsieur Fufu est sourd… il est rendu à presqu’un an et il ne mord plus pour faire mal comme lorsqu’il avait 5 semaines, il a compris avec beaucoup de patience de notre part par le retrait dans sa cage (il est hyperactif et déteste être dans sa cage autre que pour dormir). Lorsqu’il joue, ou fait le saut ça lui arrive encore d’avoir la gueule ouverte mais il ne mord vraiment pas comme avant.. un peu comme un autre animal qui joue… après tout c’est un animal et c’est ainsi qu’on l’aime ?
  • Mon avatar
    Froudière Hélène
    Posté à 21:05h, 07 novembre Répondre
    Bonjour je tombe par hasard sur votre article… j’ai moi même 5 furets tous des mordeurs issu de sauvetages… cela n’a pas toujours été facile, mais aucune punition et que du temps a petites doses pour certains… il est bien dommage que dans tous les livres/articles que l’on trouve, soit automatiquement suggéré de pendre le furet par le cou!! MERCI ÉNORME pour ce bel article qui mériterait d’être placé dans les premières recherches google ou autres!
  • Mon avatar
    Bérengère
    Posté à 14:38h, 06 août Répondre
    Merci de cet article qui m’a fait plus découvrir les furets, et bravo d’associer le renforcement positif à cet animal oublié dans ce domaine, c’est top !!!!
  • Mon avatar
    Vanina
    Posté à 08:29h, 10 juillet Répondre
    Super chouette article 🙂 Je n’ai (malheureusement) pas de furet mais c’est vrai que beaucoup de personnes se plaignent des morsures de leur furet. Dans certains cas, s’ils n’ont pas de respect pour leurs animaux, pourquoi ceux-ci en auraient pour eux ?
    Moi aussi j’ai fait un article (moins bien écrit ^^) sur le border collie, « hyperactif ».

    Bonne journée !

    • Mon avatar
      Caro
      Posté à 21:24h, 06 juillet
      Bonjour, c’est très interressant comme article! Je voudrais avoir un furet un jour je ne sais pas si c’est ok j’ai deux chiens et deux rats? Et j’aimerais vraiment lire l’article sur le border collie hyperactif S.v.p 🙂 merci 🙂
    • Mon avatar
      Marion
      Posté à 17:58h, 01 août
      bonjour , je ne te conseil pas d’adopter un furet si tu as déjà 2 rats, la présence d’un furet va stresser tes 2 rats, le furet étant un prédateur du rats. Même s’il ne sont pas en contact, rien que de sentir la présence du furet suffit à stresser les rats.
  • Mon avatar
    Coralll
    Posté à 02:34h, 09 juillet Répondre
    Merci pour cet article 🙂 C est génial et réconfortant de lire enfin des conseils d’éducation positive pour les furets. Personnellement j’ai une furette qui à tendance à mordre pour obtenir de l attention, elle a un an et elle fait des progrès tous les jours . C’est vrai que parfois être patient demande des efforts.
    Elle n’est pas parfaite, moi non plus .
    Alors merci pour le rappel 🙂
  • Mon avatar
    Bonbon Teddy
    Posté à 21:20h, 08 juillet Répondre
    Comme tu le dis, je pense que cette approche on doit l’avoir pour tout animaux que l’on peut rencontrer! On a tous des façons de communiquer différentes… se comprendre mutuellement prend du temps, et vouloir imposer une vision peut effectivement apporter plus de problèmes qu’apporter des solutions….

Poster Un Commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :