Let’s start agility !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous le savez peut être déjà, mais le moment et venu pour Bodza de commencer (tout doucement) l’agility ! Et on a commencé il y a deux semaines avec un camp spécial chiot ! Voici un petit retour de ce camp et de mes projets avec la miss caractérielle ;).

J’ai donc eu la joie, il y a une semaine de ça, de participer à un camp avec Bodza pour la première fois. C’était à la fois quelques choses que j’attendais avec impatience, mais aussi que je redoutais beaucoup ! J’étais vraiment très heureuse de revenir sur le terrain de Déclic et des chiens et de retrouver Pauline (Déclic et des chiens) et Camille (Luberon dog scool) pour avoir leurs précieux conseils. J’avais déjà eu l’opportunité d’y faire un camp l’année dernière avec Snow et j’en étais ressortie entièrement satisfaite. J’aime énormément la façon de voir les choses de Pauline et de Camille, ce sont 2 agilitistes passionnées et passionnantes, pleine d’énergie et de bonne humeur ! C’est donc toujours agréable de les retrouver pour un camp, où à coup sûr il y a une super ambiance !

Mais voilà, cette année ce n’est pas Snow que j’emmenais avec moi, mais Bodza. C’est pourquoi je redoutais un peu ce camp. Bodza est loin d’être sociable avec les autres chiens, c’est très compliqué, car elle ne les aime vraiment pas et veux le savoir à chaque fois. C’est une chienne très réactive et forcément qui dit camp, dit chiens. Je redoutais donc son comportement et comment ça allait se dérouler de ce côté-là. Finalement, j’ai été agréablement surprise par ma petite Bodzarella qui en une matinée (et beaucoup de récompenses) avait déjà fait de gros efforts. Je n’avais pas une minute de répits, je devais vraiment faire très attention, mais franchement en 4 jours, elle a beaucoup évolué ! On est loin d’être à un stade ou tout est OK, mais je n’aurais pas cru possible avant ce camp, de la voir couchée sur sa chaise de camping à quel que mètres seulement d’autres chiens. Et pourtant ce fut le cas (pas toujours, mais la plupart du temps). Elle restait tout de même beaucoup en hypervigilance, mais ont été loin de la Bodza qui aboyait et grogner sans s’arrêter. Il y a eu aussi quelques fois où elle réagissait, mais heureusement ça n’était pas la majeur parti du temps. J’ai aussi appris que la pluie n’aidait pas du tout, que ça l’affectait beaucoup et que ça la rendait encore plus grognon. J’ai donc encore beaucoup de travail, mais ça me donne de l’espoir !

À côté de ça, on a appris et eu quelques rappels non négligeables. Ce fut très intéressant et je suis repartie avec plein de pistes de travail ! On a en effet parlé de beaucoup de choses ! On a eu notamment des ateliers sur les fondations, sur la motivation et le jeu, sur la focalisation, sur les autocontrôles, la conduite à plat, la préparation physique, la statique, l’apprentissage des zones, de la balançoire, du slalom, des tunnels, sur les techniques de saut, la conduite… Bref tout un programme ! Comme vous pouvez vous en douter, beaucoup de théorie, d’explication sur comment s’y prendre, mais aussi un peu de pratique. Des séances courtes, mais efficaces pour chaque chien et avec des conseils adéquats pour être sûr de commencer les exercices du bon pied et pouvoir les consolider une fois rentrés ! Franchement, si vous voulez commencer l’agility avec votre chiot où même avec un chien adulte, mais que vous ne savez pas par quoi commencer, je vous conseille ce camp fortement ! Il est vraiment très intéressant et assez large en connaissance pour avoir de quoi travailler pendant un moment :).

Au retour de ce stage, j’étais donc plus que motivé pour continuer à travailler tout ça, et bien sûr je le suis toujours ! D’autant plus que je m’étais inscrit à une classe en ligne, la classe « speed&motivational » de Katarina Podlipnik qui a commencé il y a deux semaines et qui nous permet d’avoir des retours sur nos entrainements. Bref, notre aventure agility ne fait que commencer !

Pendant le camp, je n’ai malheureusement pas pu me filmer ou prendre des photos de Bodza, car lorsque j’étais avec elle, j’étais surtout occupé à devoir la gérer. Je ne peux donc rien vous montrer avec elle, mais j’ai eu la chance de pouvoir photographier quelques chiots présents au camp alors je vous laisse avec ces images. 🙂

Une erreur ? Signalez-là en sélectionnant le texte et en appuyant sur Ctrl + Entrée

Ne manquez pas notre nouvel ebook "Introduction au clicker Training" 🙂

 

Tags:
Pas de commentaire

Poster Un Commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :