L’agility, plus qu’un sport, une passion !

Je ne vous en ai jamais beaucoup parlé sur le blog ou même sur la chaine, mais J’ADORE l’agility ! C’est vraiment mon sport favori et je prends beaucoup de plaisir à en faire avec mes chiennes ! Cela n’a pas toujours été facile, car Snow avait pas mal de problèmes de motivation (elle se déconcentrait très vite à cause de l’environnement) et plusieurs fois, j’ai voulu arrêter. D’ailleurs, après 3/4 concours, j’ai pris la décision de ne continuer l’agility qu’en loisir avec Snow. Autant, elle prenait du plaisir au club, autant en concours c’était très variable. Les journées étaient trop longues pour elle, l’environnement trop intense… Un break s’imposait.

 

 

L’arrivée de Bo m’a permis de me rebooster, je me doutais qu’avec une petite mudi mes soucis seraient différents, plus ciblé sur l’hyper excitation. Je ne m’étais pas trompée et en soi ça ne me dérange pas, c’est un challenge différent, et travailler ce point me parait bien moins fatigant moralement. On avance assez doucement, car l’hyper excitation de Bo nous ajoute pas mal de challenge (aboiement, croquement de mains ou de fesses, concentration inexistante par moment…), je me dois de découper chaque comportement en toutes petites étapes pour l’aider à comprendre et à maitriser son excitation pour un exercice donné. À titre d’exemple, j’ai réussi à apprendre le tic et tac à Bo en 1/2 semaines en intérieur et j’ai mis deux mois et demi environ à le transposer en extérieur, dans un lieu sans distraction. On a dû renforcer un max en intérieur, ajouter le maximum de distraction et distance en intérieur, repartir de zéro en extérieur… Mais on a tenu bon ! Une fois qu’elle a eu le déclic en extérieur, tout est ensuite allé très vite pour ce point. C’est un peu comme ça qu’elle fonctionne, on met toujours beaucoup de temps au début, pour des choses qui paraissent très simples, mais une fois que c’est compris, toutes les difficultés qui s’ajoutent sont apprises tellement vite !

Avec l’arrivée de Bo, j’ai aussi pu voir des changements dans le comportement de Snow, sa motivation a explosé. Le fait d’avoir diminué le nombre de passages avec elle et de me voir entrainer Bo la boost un maximum pendant nos entrainements. Et ça, ça fait plaisir. Je ne regrette donc absolument pas d’avoir arrêté les concours pour le moment et de me concentrer un peu plus sur les entrainements de Bo, ça lui permet de souffler et de se donner encore plus chaque fois que c’est son tour.

Dans tous les cas, que ce soit avec Bo ou Snow, notre rythme n’est pas très constant, pas autant que je le souhaiterais en tout cas. Je n’ai pas de jardin et je ne suis pas toujours motivée après le travail pour faire de la route. C’est pourquoi on est pas mal « en retard » sur les apprentissages de Bodza. Enfin en retard, tout est relatif, il n’y a pas de dates imposées, alors on prend notre temps, on y va à notre rythme et on essaie de prendre un maximum de plaisir à chaque entrainement et c’est ça le principal ! Peu importe le temps, peu importe la fréquence, peu importe les résultats, le plaisir avant tout ! ❤

 

Une erreur ? Signalez-là en sélectionnant le texte et en appuyant sur Ctrl + Entrée

Ne manquez pas notre nouvel ebook "Introduction au clicker Training" 🙂

 

Pas de commentaire

Poster Un Commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :